Close
Cécilia Attias, que de regrets à cause de Miley Cyrus

Cécilia Attias, que de regrets à cause de Miley Cyrus

Cécilia Attias a-t-elle eu raison de dire qu’elle écoute Miley Cyrus ? s’interroge le magazine « Closer » dans sa séquence les questions cash avant de répondre à cette question par la négative. « Le problème n’est pas tant que Cécilia avoue lors d’un entretien accordé à Pure Charts, qu’elle « aime écouter secrètement Wreckking Ball de Miley Cryus. C’est plutôt qu’elle la cite parmi les trois artistes engagées pour la cause des femmes qui l’ont touchée », commente la journaliste, qui rappelle que l’ex première dame a également cité Beyoncé et Lady Gaga.

L’ex épouse de Nicolas Sarkozy ne manquerait pas de regretter son commentaire suite aux récents propos tenus par l’américaine de 22 ans.
« Tout le monde est un peu gay », a assuré la jeune femme avant de poursuivre : « tout ce qu’il faut, c’est un cocktail et, si ça ne marche pas mets un truc dans leur verre. C’est ce que je fais toujours ».

Si Closer se focalise sur Cécilia Attias, le « Nouvel Observateur » s’intéresse de son côté à son mari Richard Attias, accusé d’utiliser des fonds publics pour inviter des hommes d’affaires au Gabon, où est organisée une fête ce week-end à laquelle 1.500 invités sont attendus.

L’opposition gabonaise a adressé une lettre ouverte à Laurent Fabius.
« Nous venons dénoncer votre participation à cette mascarade qui consacre le déni, par les hautes autorités françaises, de l’aspiration légitime du peuple gabonais à rêver d’une vie meilleure. Car, c’est avec des fonds publics que M. Richard Attias invite des centaines de personnes au Gabon depuis 3 ans pour tenter de redorer l’image d’un dictateur et de son régime prédateur ».

Laisser un commentaire

Close