Close
Caroline de Monaco, malaise en public, sa pire crainte dévoilée

Caroline de Monaco, malaise en public, sa pire crainte dévoilée

Pilier de la famille Grimaldi, Caroline de Monaco retardait le retour de Charlène de Monaco sur les devants de la scène. Aucun lien avec une supposée rivalité. Sa crainte serait qu’elle s’effondre en public.

Le magazine Woman’s Day s’interroge aussi sur l’absence de l’épouse du prince Albert de Monaco, et se demande si le palais cachait la gravité de la maladie de la princesse Charlène ?

« Charlène était sous pression à Monaco – elle a été critiquée, observée, jugée et contrariée », confie une source proche qui se livre sous le sceau de l’anonymat.

Pour autant, il n’est pas question de la pression familiale, ou d’une supposée inimitié avec Caroline de Monaco, très souvent présentée comme une rivale.
Le magazine australien fait surtout état d’une pression médiatique.
Et de relayer ensuite une confidence supposée avoir été livrée par Caroline de Monaco elle-même.
« Il est trop tôt pour qu’elle joue la princesse parfaite. Elle peut fondre en larmes en public, ou pire », aurait-elle déclaré.
Charlène de Monaco a fondu comme neige et ne se nourrirait plus qu’avec une paille.
Son état inquiétant a été confirmé par le prince Albert de Monaco, qui a pris la parole auprès de People.

« Elle s’est rendu compte qu’elle avait besoin d’aide. Vous ne pouvez forcer personne à comprendre qu’il a besoin d’un traitement, il doit l’accepter lui-même », a-t-il expliqué. « Elle n’avait pas bien dormi depuis plusieurs jours et elle ne se nourrissait pas bien. Elle a perdu beaucoup de poids, ce qui la rend vulnérable à d’autres maladies potentielles ».

Laisser un commentaire

Close