Close
Carla Bruni-Sarkozy et Valérie Trierweiler coûtent cher à Anne Roumanoff

Carla Bruni-Sarkozy et Valérie Trierweiler coûtent cher à Anne Roumanoff

Anne Roumanoff a payé cher ses imitations de Carla Bruni-Sarkozy et Valérie Trierweiler, moquées dans le cadre de son émission sur « France 2 ». Au début de la saison, l’humoriste s’était vue confier les commandes de l’émission  » Roumanoff et les garçons », diffusée juste avant le journal de 20H de David Pujadas.
En raison d’un effritement des audiences, cette émission humoriste a été arrêtée. Les téléspectateurs étaient sans doute lassés par les imitations de Carla Bruni-Sarkozy et Valérie Trierweiler.
« Allez mon gros nounours, dit-moi où tu as planqué mon Smartphone, je viens d’avoir une idée de tweet qui pourrait te mettre dans la panade », s’était-elle notamment moquée, allusion au tweet vengeur de la première dame à l’encontre de Ségolène Royal.
Interrogée par Télé Star sur cet échec, Anne Roumanoff estime avoir été manipulée par « France 2 », dont la direction l’avait poussée à faire ce programme au plus vite.
La mayonnaise n’avait cependant pas pris.
« Je regrette juste qu’on m’ait poussée à faire cette émission si vite, après un seul pilote. Tout s’est enchaîné. On a manqué de recul. Je me suis faite piéger », a-t-elle confiée avant de poursuivre : « J’ai péché par naïveté et orgueil. Je n’avais pas mesuré les enjeux de cette case horaire »

Laisser un commentaire

Close