Close
Camélia Jordana, liens avec Christophe Castaner – Règlement de compte en public

Camélia Jordana, liens avec Christophe Castaner – Règlement de compte en public

Au début de l’année, un magazine parodique faisait état de la relation entre Camélia Jordana avec Christophe Castaner, l’ancien ministre de l’Intérieur. Ils sont supposés en couple.

La chanteuse se livre cette semaine dans les colonnes de l’Obs, non pour commenter cette rumeur, mais pour régler ses comptes avec l’ancien ministre, qui l’avait incendiée suite à ses propos sur les violences policières. La révélation de Nouvelle Star affirmait lors de son passage dans l’émission de Laurent Ruquier sur France 2 qu’elle ne se sentait pas à l’aise avec les policiers à cause de ses cheveux frisés.

« J’arrive sur le plateau de Ruquier ce soir-là, je parle des violences policières, de féminisme, tous ces sujets sociétaux auxquels je suis sensible », se rappelle celle qui est officiellement un coeur à prendre, déplorant que ses propos, il ne reste rien à part ses propos sur les violences policières.

Christophe Castaner avait réagi à cette polémique, une réaction qualifiée de « disproportionnée » par la chanteuse.
Par cette réaction supposée excessive, l’ancien ministre de l’Intérieur lui aurait d’une certaine manière rendu service.

«Comment est-ce possible que le ministre de l’Intérieur apostrophe une chanteuse sur Twitter parce qu’elle a dit qu’elle ne se sentait pas en sécurité sous prétexte qu’elle avait les cheveux frisés ? », assène l’ancienne candidate de Nouvelle Star. Sans oublier ceux qui ont déformé ses propos : « Je n’ai pas parlé de « massacres », j’ai dit « se faire massacrer ». Nuance. Je suis du Sud, donc « se faire massacrer » est une expression que j’emploie tout le temps, on peut se faire massacrer au jeu, par son boss, sur un terrain de jeu, etc ». Elle le reconnaît toutefois : les termes « agresser » ou « contrôler » aurait mieux convenu.

Laisser un commentaire

Close