Close
Bruno Gaccio mouché par Nathalie Arnaud

Bruno Gaccio mouché par Nathalie Arnaud

Bruno Gaccio a participé cette semaine à la rubrique de Paul Wermus dans VSD, où il a été un peu mouché par Nathalie Arnaud, porte-parole de Lutte ouvrière, et candidate à la présidence de la république de 2017.

Alors que l’ex auteur des Guignols s’apprêtait à quitter la table, il s’adresse à sa voisine, Nathalie Arnaud : « La classe ouvrière est entrain de disparaitre ».

Et à Nathalie Arnaud de réagir vivement selon VSD : « Prenez le RER à 6 heures du matin et vous vous rendrez bien compte que la classe ouvrière est bien là ».

Bruno Gaccio était là pour présenter son dernier livre « Les 100 derniers jours du Parti Socialiste », qui sort chez « Les liens qui libèrent ».

Son éditeur présente cet ouvrage de cette manière :
«Ça n’est pas si grave la mort d’un parti. Tout est mortel.

Les choses naissent, croissent, atteignent leur apogée et déclinent. Puis elles meurent. Pour beaucoup d’entre nous, ce sera comme perdre un ami, une tristesse. Mais c’est inéluctable. Le PS n’a plus aucune rationalité électorale. Un comble pour un parti qui se voulait réaliste et raisonnable », indique l’éditeur.

La mort du Parti socialiste aura lieu le 23 avril 2017. L’enterre­ment le 9 mai suivant. Peu importe la forme que prendra cette dis­parition, la pire étant que le nom reste, vide de sens, peuplé de vieux notables, vendant leur bonhomie pour quelques circonscriptions gagnables. Pitié, pas ça ».

«Des maladies le rongeaient depuis 35 ans. Elles étaient mortelles: Libéroencéphalite dégénérative, Bordéloplas­tie, Déboussolite rétractile, syndrome de la Valls­sette, Surdité profonde, Cécité totale, etc. Mais là où il fallait sans doute des remèdes de che­val, on lui a refilé des placebos… Repose en paix ».

Laisser un commentaire

Close