Close
Brigitte Macron, vague à l’âme, rhum, journées maussades, trouble révélation

Brigitte Macron, vague à l’âme, rhum, journées maussades, trouble révélation

Brigitte Macron aurait du mal à calmer les ardeurs de son mari, Emmanuel Macron, lorsque celui-ci était secrétaire adjoint à l’Elysée. Le futur chef de l’Etat trainait son vague à l’âme. Son réconfort, il le trouvait chez ses petits-enfants.

Le manque d’action en cause, précise de « Journal de France », qui a rappelé le parcours du chef de l’Etat, anéanti par les petites réformes et par les scandales dont celui de Cahuzac.

Des détails de cette période ont aussi été livrés dans les pages de « Madame La présidente », signé des journalistes du « Parisien », Nathalie Schuck et Ava Djamshidi, et sorti au début de l’année.

«Le soir venu, dans le bureau d’Aquilino Morelle, avec quelques collègues, il chasse sa déception à coups de mojitos, affalé dans les canapés. Un peu de rhum, de menthe et de citron pour encaisser ces journées maussades », est-il rappelé.

Le mari de Brigitte Macron se réjouissait de retrouver le week-end le week-end ses petits-enfants.
« Ce week-end, je vais voir mes petits-enfants », lançait-il.
« Ceux qui ne connaissent pas sa vie privée s’étonnent que ce tout jeune homme soit déjà grand-père. Ils sont ébahis en découvrant son étonnante histoire d’amour ».





Laisser un commentaire

Close