Close
Brigitte Macron, un laisser-aller sanitaire qui ne passe pas

Brigitte Macron, un laisser-aller sanitaire qui ne passe pas

Brigitte Macron a été prise pour cible pour avoir fait la bise à un membre du gouvernement. «Ces bises qui ne passent pas », titre le magazine Closer.

«Ça restera l’une des images du traditionnel défilé du 14 juillet : la première dame donne l’accolade à plusieurs ministres, et apparaissant sans masque dans la tribune officielle ! Un oubli des gestes barrière qui a fait vivement réagir », rappelle l’hebdomadaire dans son numéro daté du 23 juillet.

Ce jour-là, l’épouse d’Emmanuel Macron avait « claqué » la bise à plusieurs ministres invités, avant de s’illustrer par des accolades, « notamment avec Anne Hidalgo, la maire de Paris ».

Et ce laisser-aller qui a suscité de nombreuses réactions des internautes.
Ils étaient en effet très nombreux « à dénoncer les libertés prises par Brigitte Macron, au même que le président de la république « a serré le vis sanitaire », en rappelant l’importance des gestes barrières pour en finir du fichu virus du Covid.

«Entre menace épidémique et exemplarité à géométrie variable, c’est bien un été sous haute tension qui attend le couple présidentiel ».

Laisser un commentaire

Close