Close
Brigitte Macron pétrifiée par l’angoisse – sa réaction face à l’agression de son mari

Brigitte Macron pétrifiée par l’angoisse – sa réaction face à l’agression de son mari

Suite à l’agression de son mari à Tain-L’Hermitage, dans la Drôme, l’une des étapes de son tour de France.

Le chef de l’Etat a été pris à partir par un « royaliste » de 27 ans, qui aurait crié « Montjoie Saint Denis ! A bas la macronie ».

Emmanuel Macron a relativisé cet incident, le qualifiant de fait isolé.
«Il ne faut pas que cela vienne occulter le reste des sujets si importants qui concerne la vie de beaucoup », avait-il réagi auprès de Dauphiné Libéré après l’agression subie.

Si le chef de l’État reste serein, on ne peut pas en dire autant de son épouse, interrogée par une journaliste de LCI, qui lui demandait si elle était inquiète pour son mari.

« Toujours, toujours », a-t-elle fait savoir.
Par ailleurs, un ami de l’agresseur a été interrogé par RTL, et assure que cette agression n’était « pas préméditée ».

«Quand je l’ai vu, ça m’a vraiment laissé abasourdi, car c’est quelqu’un qui ne peut pas faire des choses comme ça. J’ai fait des arts martiaux avec lui, j’ai fait beaucoup de choses, c’est plutôt un tempérament calme », dit-il, rappelant que son ami n’a aucun problème avec la justice, « aucun problème avec le voisinage ».
«Il n’avait pas prévu de faire quelque chose comme ça », a affirme Loïc, évoquant même un craquage.

«Je pense que voir Emmanuel Macron comme ça, ça a été une impulsion parce que ‘je n’ai pas de travail, je suis au RSA alors que je cherche comme un fou.. ».
«C’est vraiment un cri de détresse pour dire : ‘Monsieur Macron, regardez-nous, on est à bout ».
« Je peux vous assurer que dans sa cellule, il doit s’en vouloir, parce qu’il n’est pas du tout comme ça », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Close