Close
Brigitte Macron « machiavélique », désagréable rumeur tuée dans l’oeuf

Brigitte Macron « machiavélique », désagréable rumeur tuée dans l’oeuf

Si Brigitte Macron n’hésitait pas à se livrer sur les rumeurs liées à l’orientation sexuelle de son mari avant leur entrée à l’Elysée, ce ne serait pas pour rien. C’était pour tuer ce ragot dans l’oeil. Un plan machiavélique a été évoqué.

Et le fait d’en parler publiquement aurait calmé les ardeurs de ses détracteurs.

Durant la campagne présidentiel, le futur chef de l’Etat était visé par une rumeur blessante pour son épouse, celle le prétendant entretenir une liaison avec Mathieu Gallet, l’ex patron de Radio France.

Le mari de Brigitte Macron évoquait ce bruit de couloir lors d’un meeting parisien au théâtre Bobino, en présence des militants du partie de son mari.
Et cette sortie médiatique avait diminué le buzz du jour au lendemain.

Ce propos est confirmé non seulement dans Le Point, mais aussi dans le livre de Marc Endeweld, ‘Le grand manipulateur: Les réseaux secrets de Macron’.
‘Effet immédiat : du jour au lendemain, le buzz diminue très fortement sur les réseaux sociaux’, a commenté le journaliste, qui évoque un plan ‘machiavélique’.

Un proche du couple présidentiel a précisé la démarche.
«Nous avons sciemment relayé l’histoire sur Mathieu Gallet qui était totalement fausse, pour piéger nos ennemis, et tuer la rumeur une bonne fois pour toutes ! ».

‘Quelque peu machiavélique, et sans égard pour Mathieu Gallet’, a commenté Marc Endeweld, qui a officié au sein de la rédaction du ‘Monde Diplomatique’.





Laisser un commentaire

Close