Close
Brigitte Bardot, vacances estivales gâchées, nouvelle condamnation pour injure

Brigitte Bardot, vacances estivales gâchées, nouvelle condamnation pour injure

Les vacances de Brigitte Bardot sont d’une certaine manière gâchées suite à une nouvelle condamnation pour injure.

L’ancienne actrice désormais porte-parole de la cause animale a été condamnée à Arras à une amende de 5 000 € pour injure à l’encontre du patron de
la Fédération nationale des chasseurs, Willy Schraen.
Il est reproché à Brigitte Bardot un éditorial d’octobre 2019, toujours accessible sur le site Internet de sa Fondation.

Implacable, elle n’avait pas hésité une seconde à qualifier les chasseurs de « sous-hommes d’une abjecte lâcheté ».

Et était ensuite allée très loin en le traitant de terroristes du monde animal », citant Monsieur Schraen, comme « exemple flagrant ».
En entretien avec Gala, Brigitte Bardot avait déploré le manque d’amélioration dans la condition animale.

«Les années passent et rien ne se passe pour l’amélioration de la condition des animaux en France. C’est scandaleux », avait-elle indiqué. C’est de pire en pire ».
L’ex-star de cinéma en profitait pour dénoncer la photo de Brigitte et Emmanuel Macron avec des chasseurs au château Chambord, où le président de la république avait célébré son anniversaire. « Une honte ».

« Une pêche aux voix électorales obtenues dans le sang, la mort, la disparition des milliers d’animaux de nos forêts », ajoutait Brigitte Bardot.

Laisser un commentaire

Close