Close
Brigitte Bardot réplique aux accusations de Frédéric Deban

Brigitte Bardot réplique aux accusations de Frédéric Deban

Brigitte Bardot a brisé le silence sur les critiques de Frédéric Deban dans son livre « Sous le soleil… pas exactement», où l’ex comédienne est décrite comme Cruella dans les 101 dalma­tiens.

Dans cette autobiographie, le comédien livre des secrets du tour­nage de la série de TF1 «Sous le soleil », et balance sur Brigitte Bardot, qui a failli le tuer.

«Je crois pouvoir affir­­mer avoir été la cible privi­­lé­­giée des écarts de conduite de la célé­­bris­­sime Brigitte Bardot. Cela s’est produit près de la plage des Cane­biers où nous avions élu domi­­cile à long terme, à dix minutes à pied de La Madrague, son refuge à elle. J’ar­­rive à un carre­­four, je me retrouve nez-à-nez avec un engin, conduit par une espèce d’hys­­té­­rique qui roule à 1000 km/h au volant d’une Méhari vert caca d’oie, genre ‘Cruella dans les 101 Dalma­­tiens ». Je freine comme un malade et dérape dans les graviers, m’éta­­lant de tout mon long et termine ma course dans le fossé. Je ne distingue pas son visage, mais j’en­­tends un « Connard, tu peux pas faire atten­tion ? », raconte-il.

La porte-parole de la cause animale a diffusé un communiqué pour « Remettre les pendules à l’heure ».

Brigitte Bardot « entend à rappeler que les faits rapportés par Monsieur Frédéric Deban dans des termes particulièrement injurieux et outranciers ne se sont jamais produits. Elle conteste fermement les propos honteux tenus par Monsieur Frédéric Deban et se réserve la possibilité d’agir en justice afin de voir cesser la publication de ces propos diffamatoires et d’obtenir réparation de son préjudice », indique ce communiqué.

L’intéressée reproche à Frédéric Deban cette « farce pitoyable » et d’utiliser son nom pour se créer « une éphémère célébrité de papier ».





Laisser un commentaire

Close