Close
Booba, une petite fleur à Vlad après un violent clash, la paix se précise

Booba, une petite fleur à Vlad après un violent clash, la paix se précise

Booba s’est laissé aller à quelques confidences lors d’un entretien accordé au Parisien, où il fait une petite fleur à Val dont il salue les qualités d’auteur. Pourtant, les deux rappeurs ont frôlé une bagarre aux Francofolies.

« Je l’ai attaqué sur ses ventes d’albums, parce qu’il avait fait une première semaine à 74?000 ventes sans chansons dans le top?10. Je suis dans la profession, je ne comprenais pas, je cherchais des explications », répond Booba à une question du Parisien sur la raison pour laquelle il l’avait titillé en février dernier sur les ventes de son album.

«Il devrait être le roi du rap français avec de telles ventes, pourquoi n’est-il pas en tête d’affiche ? Ce n’était pas méchant méchant, mais c’est monté en mayonnaise », explique le rappeur Installé à Miami. « Avec Vald, on se connaît, on s’est rencontrés, on devait travailler ensemble avant les clashs. Je n’aime pas tout ce qu’il fait, mais je reconnais qu’il a du talent, qu’il écrit super bien ».

Booba défend son droit à titiller sur les réseaux sociaux, sans pour autant chercher la bagarre.

Il rappelle que les hommes politiques le font régulièrement.
«Je provoque peut-être, mais est-ce une raison pour venir avec cinquante mecs de 2 m pour essayer de bousiller un festival ? Imaginez que Vald ait fait annuler notre concert. Il aurait eu un procès, des demandes de remboursements, qu’avait-il à gagner ? », s’interroge—t-il.

Laisser un commentaire

Close