Close
Bernard Tapie optimiste contre le cancer «ça sera que des mauvais souve­nirs »

Bernard Tapie optimiste contre le cancer «ça sera que des mauvais souve­nirs »

En guerre contre le cancer des poumons depuis septembre dernier, Bernard Tapie a donné de ses nouvelles dans le cadre de l’émis­sion de Ruth Elkrief sur BFM TV.

L’homme d’affaires, contacté par téléphone, reconnait qu’il était dans une « séquence diffi­cile » de la mala­die.

«Vous savez, comme on l’appelle, c’est une longue mala­die, a expliqué l’ex-patron de l’Olym­pique de Marseille. Et donc je suis dans une séquence, là, qui est un peu plus diffi­cile que les autres, puisque vous savez, après quatre mois de chimio, plus une opéra­tion très très lourde, des diffi­cul­tés pour reprendre une vie normale, parce que je ne peux pas manger ».

« Bon là je suis dans une séquence un peu dure, mais qui n’engage pas l’avenir. L’avenir on le connaî­tra, à l’issue des derniers examens qui vont être faits pour savoir si les tumeurs cancé­reuses reviennent, parce que j’en avais dans l’esto­mac et dans l’oeso­phage, et si elles n’ont pas donné de petits bébés », poursuit celui qui veut être « trop opti­miste ».

«J’ai appris que les méde­cins souhai­taient me refaire de la chimio, mais je ne suis pas trop pessi­miste non plus, parce que ça arrive assez souvent qu’une opéra­tion n’élimine pas la tota­lité des tumeurs. Je suis dans une phase où il y a beau­coup d’incer­ti­tudes, et qui est un peu dure à vivre parce que l’opéra­tion c’est vrai­ment très lourd, mais j’y crois comme un fou, je suis certain que dans quelques mois, ça sera que des mauvais souve­nirs ».





Laisser un commentaire

Close