Close
Bernard Kouchner face à Olivier Duhamel, le mea culpa de sa fille Camille

Bernard Kouchner face à Olivier Duhamel, le mea culpa de sa fille Camille

Bernard Kouchner n’a pas tout empêché sa fille Camille de publier son livre « La Familia grande ». L’ancien ministre avait été informé très tôt. Elle regrette de pas l’avoir laisser ébruiter l’affaire.

L’universitaire le rappelle dans un entretien accordé au magazine L’Obs, où elle évoque surtout les accusations d’abus à l’encontre de son beau-père, Olivier Duhamel, qui aurait agressé sexuellement son frère jumeau, qu’elle prénomme Victor, alors que celui-ci était adolescent.

Bernard Kouchner a été informé par son fils il y a une dizaine d’années, et aurait même voulu casser la gu*ule du célèbre politologue.

« C’est mon frère jumeau qui lui a parlé, en tête-à-tête, peu après la mort de ma tante [Marie-France Pisier est morte le 24 avril 2011 », a-t-elle indiqué.
Son père voulait ébruiter cette affaire, mais Camille Kouchner et son frère ainé l’ont calmé en l’incitant à respecter la volonté et le tempo de Victor.

«Je ne suis pas du tout sûre d’avoir bien fait. J’étais encore sous l’emprise de mes sentiments pour mon beau-père, je ne lui tiendrais probablement pas ce discours aujourd’hui », a-t-elle indiqué.

Et lorsqu’elle l’a informé récemment de sa volonté d’écrire un livre sur le sujet, Bernard Kouchner ne l’a pas empêché.

« Il est en tout cas très clair que mon père ne m’a pas du tout empêchée d’écrire ce livre, ni jamais empêchée de parler ».

Laisser un commentaire

Close