Close
Bernadette Chirac brise le silence sur la mort de sa fille Laurence

Bernadette Chirac brise le silence sur la mort de sa fille Laurence

En entretien avec « Paris Match », Bernadette Chirac est revenue sur la mort de sa fille Laurence, décédée le 14 avril 2016 à l’âge de 58 ans, des suites d’un malaise cardiaque.

Lorsqu’elle a traversé cette terrible épreuve, l’ex première-dame a pu compter sur de nombreux soutiens.
Elle avait reçu quelques 800 lettres.

«Au moment de la mort de Laurence, en avril, nous avons reçu quelque 800 lettres de condoléances, confie Bernadette Chirac. Les gens voulaient aussi, par fidélité à Jacques Chirac, nous témoigner leur affection, leur sympathie, partager notre désarroi ».

Bernadette Chirac a aussi reçu le soutien de Lalla Salma, épouse du roi du Maroc, qui lui a proposé de poser ses valises dans son royaume pour quelques jours.

«La princesse Lalla Salma, épouse du roi du Maroc, m’a proposé de venir passer quelques jours pour me remonter le moral. Le roi du Maroc m’a téléphoné trois fois, et chacune de ses soeurs – les trois princesses – m’a également appelée. Nombre de chefs d’Etat ou de gouvernement nous ont écrit, tout comme Valéry Giscard d’Estaing, Alain Juppé, Jean-Marc Ayrault, et bien d’autres. François Hollande m’a téléphoné », fait-elle savoir.

« Quant à Nicolas Sarkozy, il a tenu, une heure avant de partir pour les Etats-Unis, à venir se recueillir à mon côté. Il a essayé, par ses paroles sensibles, d’apaiser ma douleur. C’est vraiment un homme de grand coeur, explique l’ex première dame. Nicolas Sarkozy a tenu à venir se recueillir à mon côté ».





Laisser un commentaire

Close