Close
Ayem Nour apaise Vincent Miclet, vers un règlement à l’amiable pour la garde de leur fils

Ayem Nour apaise Vincent Miclet, vers un règlement à l’amiable pour la garde de leur fils

Même s’elle a été assignée en justice par son ex fiancé, Vincent Miclet qui espérerait obtenir la garde de leur fils, Ayvin, Ayem Nour ne perd pas pied, et ne fermerait pas la porte à un arrangement à l’amiable.

Le magazine ‘Public’ consacre un long dossier très documenté à cette guerre familiale opposant l’ex animatrice de NRJ 12, et son ex fiancé, l’homme d’affaires Vincent Miclet, qui lui reprocherait d’avoir quitté Marrakech, au Maroc, où ils s’étaient installés pour revenir à Paris avec leur fils.
Le père n’aurait pas été prévenu de ce retour soudain. Et il entendrait faire reconnaitre ses droits sur l’enfant en faisant parler la poudre.

Une assignation en justice aurait déjà été lancée. Mais la jolie brune n’aurait pas renoncé à une solution à l’amiable.
Selon l’un de ses proches, l’ex animatrice de Nrj 12 espère plus que tout ‘ trouver une solution à l’amiable’.
Pour autant, elle n’aurait aucune intention de retourner au Maroc, où elle semblait pourtant se plaire.

Son fils serait déjà inscrit dans une crèche et Ayem Nour aurait en tête le lancement d’un nouveau projet, celui de sa propre gamme de rouge à lèvre.
L’intéressée, bien que présente sur les réseaux sociaux, n’a pas pris la peine de commenter cette information de ‘Public’.





1 comment

  1. Vincent donné lui quelque millions tu vas voir si elle va pas te le laissé le petit.

Laisser un commentaire

Close