Close
Antoine Griezmann – Un missile contre Hugo Lloris – Nasser Al-Khelaïfi en renfort

Antoine Griezmann – Un missile contre Hugo Lloris – Nasser Al-Khelaïfi en renfort

Hugo Lloris aurait été déstabilisé par Antoine Griezmann qui lui aurait envoyé un missile à propos de son manque de soutien à la communauté LGBT. Mais le capitaine des bleus, a pu compter sur le soutien Nasser Al-Khelaïfi, le patron du Paris-Saint-Germain.

«Un peu gêné ? Oui et non. Peu importe où je serai dans le monde, ils savent qu’ils auront toujours mon soutien. Mais je suis footballeur, c’est ma profession. Mon pays m’appelle pour jouer une compétition, je viens avec fierté. Ils ont tout mon soutien, tout mon respect », a indiqué Antoine Griezmann.

Et cela a été perçu comme une attaque contre Hugo Lloris, qui au nom de l’équipe de France a refusé de porter le brassard arc-en-ciel.

« J’ai mon opinion personnelle sur le sujet et ça rejoint un peu celle du président (Noël Le Graët). Lorsqu’on accueille des étrangers en France, on a l’envie qu’ils se prêtent à nos règles et respectent notre culture. J’en ferai de même lorsque j’irai au Qatar. Je peux être d’accord ou non sur leurs idées, mais je vais montrer du respect par rapport à ça », a-t-il indiqué.

Et cette prise de parole a été saluée par Nasser Al-Khelaïfi, qui se livre lors d’un entretien accordé à l’Equipe, où il lui est rappelé que plusieurs équipes, dont le Danemark et l’Allemagne, ont lancé des mouvements de protestation sur la question des droits de l’Homme durant le tournoi.
Le patron du Paris Saint-Germain a rappelé les paroles de l’Emir du Qatar, propriétaire du club de la capitale. Il demande le respect de sa culture.
«Nous, quand on est à Paris, on respecte. Je ne pense pas qu’il faille mélanger la politique et le sport », explique-t-il, avant de remercier Hugo Lloris pour sa prise de parole.

« Je veux remercier Hugo Lloris pour ce qu’il a dit. Il a raison à 100%. La Coupe du Monde, c’est la fête. Si chacun fait son mouvement de contestation, ça divise. Le foot doit unir », a déclaré le président du PSG.

Laisser un commentaire

Close