Close
Anne Parillaud victime d’un tyran, elle ouvre son coeur

Anne Parillaud victime d’un tyran, elle ouvre son coeur

Anne Parillaud a été victime d’un tyran, a rapporté France Dimanche, qui se base sur les confidences livrées par l’actrice dans une émission de France 2.

L’actrice actuellement en pleine promotion de son premier roman « Les Abusés (ed. Robert Laffon) – un livre qui raconte une passion destructrice où l’héroïne est victime d’inceste – s’est illustrée par des accusations non pas contre son père, mais contre un réalisateur qui l’avait dirigée en 2004.

Ces accusations, la séduisante brune les portent contre Amos Gitaï, avec lequel elle a collaboré pour les besoins du film « La Terre Promises ».

«C’était un metteur en scène tyrannique », lançait Anne Parillaud lors de son passage dans « On et en direct, le talk-show de Laurent Ruquier sur France 2.

«C’est quelqu’un qui est très difficile, qui vous humilie, qui vous met dans un état d’humiliation et d’emprise », a confié l’ex-compagne d’Alain Delon, avec lequel elle a gardé d’excellents rapports.

Quant aux accusations d’inceste contre son père, l’actrice en parlait dans Paris Match.

« Je crois que je n’aurais jamais pu le faire de son vivant », confiait Anne Parillaud, qui brise le silence pour la première fois sur ce drame.
Elle reconnaissait par ailleurs avoir été dans le déni durant de très longues années, une façon de se protéger.

« On appelle ça la mémoire traumatique », expliquait Anne Parillaud, qui a fini par passer par la fiction pour raconter sa propre histoire.

« Si mon père a été mon premier bourreau et si j’ai refusé d’y croire, cela veut dire que, par la suite, je me suis positionnée comme quelqu’un qui n’a jamais jugé ceux qui lui faisaient du mal. », précisait-elle.

Laisser un commentaire

Close