Close
Anissa Khel Delarue fait taire ses détracteurs

Anissa Khel Delarue fait taire ses détracteurs

Anissa Khel Delarue peut enfin respirer, sûre de son bon droit après la publication par le magazine « Gala » du certificat médical prouvant que Jean-Luc Delarue était en possession de ses moyens lorsqu’il a dirigé son testament.

Dans ce document dévoilé par le JDD début octobre, l’animateur producteur, emporté par un cancer de l’estomac à l’âge de 47 ans, laissait à sa veuve ses biens immobiliers.
Son fils de 6 ans, Jean, héritait quant à lui de « Réservoir Prod», sa société de production, dont le chiffre d’affaire serait estimé à 30 millions d’Euros.

Très discrète depuis la disparition de son mari, l’ancien mannequin a envoyé par l’intermédiaire des proches de son mari des photos inédites de leur mariage célébré en mai dernier en Bretagne.
Gala publie par ailleurs un document médical établi par un médecin qui avait en charge les soins de Jean-Luc Delarue lors de son admission à l’hôpital américain de Neuilly.

Il est précisé que l’animateur vedette de France 2 « disposait de ses facultés intellectuelles et de son plein arbitre et ce jusqu’au soir précédant son décès».
Le mag décrit par ailleurs une Anissa, déçue par sa belle-famille, et qui souffle de ne plus voir Jean, le fils de son mari, avec qui, elle a partagé énormément de moment heureux.





Laisser un commentaire

Close