Close
Angoissée, perfectionniste, Charlotte Casiraghi se confie sur ses études

Angoissée, perfectionniste, Charlotte Casiraghi se confie sur ses études

La vie n’a pas toujours été rose pour Charlotte Casiraghi, la fille de la princesse Caroline de Monaco, surtout sa période étudiante. Elle n’était pas très funky.

Cette confidence, l’héritière monégasque l’a livre lors d’un échange avec romancière Anne Berest organisé par Madame Figaro, dans le cadre des
Rendez-vous littéraires rue Cambon, lancé avec Chanel dont elle est l’égérie depuis le début de l’année après avoir été celle de Yves Saint Laurent et Gucci.

La maman de deux enfants dont le petit Balthazar né de sa relation avec le producteur Dimitri Rassam se souvient de ses années en classe préparatoires.

«J’ai fait hypokhâgne et khâgne pendant deux ans, a-t-elle indiqué. «Je n’étais pas hyperfunky à l’époque, surtout pendant les classes préparatoires, très angoissée, perfectionniste. Je n’ai pas vécu l’euphorie des 18-20 ans : toutes mes amies sortaient et étaient beaucoup plus libérées », s’est rappelée.

La nièce du prince Albert a repris ses études de philosophie il y a deux ans à La Sorbonne.
Son projet a aussi été contrarié par la crise sanitaire provoquée par le Covid.

Laisser un commentaire

Close