Close
L’Amour est dans le pré- Thomas « au bord » de la ruine

L’Amour est dans le pré- Thomas « au bord » de la ruine

Condamné pour abandon d’animal, Thomas de « l’Amour est dans le pré » brise le silence dans les colonnes de « Télé Stars ».

L’éleveur de chevaux revient notamment ses déboires judiciaires. « Je n’avais jamais été mis face à cette situation, et même si je ne suis pas à proprement parler ‘contre ‘ l’euthanasie, je me suis toujours dit qu’on n’avait aucun droit de retirer la vie de qui que ce soit, que ce soit un animal ou un humain », confie Thomas, accusé de maltraitance après qu’un poulain agonisant ait été couvert d’une bâche, supposée avoir été bloquée par des roues.
« C’était d’autant plus difficile que j’ai vu naître Bianco (le poulain) et que j’y étais particulièrement attaché. L’euthanasier, c’était comme pour un père de devoir faire euthanasier son enfant », dit-il.
Thomas a été condamné à verser au total 10 000 euros, somme qu’il n’avait pas à sa disposition. « J’ai 4.000 € de côté, mais qui sont destinés à acheter du foin cet hiver pour nourrir mes chevaux, ou payer mon vétérinaire si l’un d’entre eux tombe malade. J’ai déjà vendu certains de mes chevaux pour payer mon avocat et l’huissier de justice qui est venu constater que l’élevage étant en bon état. Et je ne sais pas comment je vais faire. », poursuit celui qui se demandait s’il allait « continuer ».
« J’en suis même venu à me demander si j’allais continuer l’élevage, car quand on se fait traiter d’ordure à longueur de journées, c’est vraiment dur…Ce harcèlement moral te fait douter », regrette Thomas.

Laisser un commentaire

Close