Close
Albert de Monaco, ses jumeaux dans une relation toxique, révélation d’un expert

Albert de Monaco, ses jumeaux dans une relation toxique, révélation d’un expert

En l’absence de Charlène de Monaco, éloignée du Rocher à cause d’une grosse fatigue physique et mentale, le prince Albert de Monaco s’occupe au quotient de ses jumeaux, Gabriella et Albert. Le risque serait de développer une relation toxique à cause d’une certaine pratique.

Il s’agit du co-dodo, qui désigne le fait pour les parents, ou un parent, de dormir dans le même lit que leurs enfants.

Le magazine Gala le confirme dans sa dernière édition.

« Durant le séjour sud-africain de Charlène, les jumeaux ont suivi leur père dans ses sorties officielles, comme jamais auparavant. Ils ont pris l’habitude de dormir dans son lit », rapporte l’hebdomadaire. « À la fin de l’été, le trio fusionnel est parti faire du canoë sur la Dordogne ».

D’après le magazine Ici Paris, qui évoquait cette pratique du co-dodo – lorsqu’elle était pratiquée par Charlène de Monaco – serait néfaste pour les héritiers monégasques.

Elle nuit « à l’autonomie de Jacques et Gabriella ». À terme, cela pourrait engendrer ‘une sorte de surprotection », et développerait une forme de dépendance affective.

«Le cododo entretient la fusion entre le parent et l’enfant, ce qui n’encourage pas, à terme, la nécessaire séparation et exclut le père », expliquait un pédiatre, allant jusqu’à évoquer une relation « toxique ».

Laisser un commentaire

Close