Close
Albert de Monaco écartelé, offensive de Charlène contre Caroline, l’origine de la guérilla révélée

Albert de Monaco écartelé, offensive de Charlène contre Caroline, l’origine de la guérilla révélée

En attendant, le retour de Charlène de Monaco, le prince Albert de Monaco préparerait le terrain afin de permettre à sa chère et tendre de mieux évoluer sur le Rocher.

Le but à en croire le magazine «Frau-Aktuell» serait d’apaiser les rapports entre l’ancienne nageuse et ses belles-sœurs, en particulier avec la princesse Caroline de Monaco, considérée comme la première dame officieuse.

Elle a occupé cette fonction depuis le décès de la princesse Grace, et était contrainte de s’éclipser suite en mariage de son frère avec la princesse Charlène. Elle ne l’aurait pas accepté.

En raison de l’influence de l’ainée des Grimaldi, l’épouse du prince Albert aurait préféré profil bas et de renoncer à des activités protocolaires.
« On pouvait entendre ici et là, que la princesse aurait trouvé ce prétexte suite aux rapports difficiles qu’elle entretiendrait avec sa belle-sœur, Caroline », a fait savoir une source.

France Dimanche avait déjà eu l’opportunité de revenir sur cette guérilla familiale.

L’ancienne championne de natation a « peur de ces Grimaldi », « une famille soudée, mais comme frappée par une terrible infortune : ceux qui y sont entrés par la porte nuptiale n’en sont jamais sortis indemnes ».

Charlène de Monaco a confirmé l’hostilité de la vieille garde du Palais.
« Mes premiers temps dans ce nouvel environnement ont été un véritable défi. Ma famille et mes amis me manquaient, autant que le mode de vie plus simple dans lequel j’avais été élevée, disait-elle. Quelques-uns se sont montrés hostiles à mon égard, rejetant ainsi le choix du souverain. Cela l’a atteint et blessé autant que moi-même. Dans cette épreuve, nous avons tous les deux souffert ».

Laisser un commentaire

Close