Close
Yannick Noah fait taire Pierre Charon

Yannick Noah fait taire Pierre Charon

Yannick Noah vient de faire condamner le sénateur UMP de Paris Pierre Charon, qui l’avait qualifié d’évadé fiscal l’an dernier durant la campagne présidentielle.

Personnalité préférée des français, l’ancien tennisman et désormais chanteur avait soutenu la candidature de François Hollande, s’attirant ainsi les foudres de l’UMP, et du Front National, qui ne se privaient pas de le qualifier d’évadé fiscal.
« On ne peut pas être donneur de leçons et en même temps avoir son pognon planqué à l’étranger » avait lancé Pierre Charon sur France Inter avant d’ajouter : « La République exemplaire, on se fout de notre gueule là-dessus !.
« Il ne faut pas inviter un délinquant pour faire couverture de son meeting », s’emporte-t-il contre Yannick Noah, qui n’a pas tardé à porter plainte en diffamation.
Les juges du tribunal correctionnel de Paris viennent de rendre leur décision, en condamnant
le sénateur à 1 000 euros d’amende avec sursis ainsi qu’un euro de dommages et intérêts,
« Pierre Charon peut soutenir qu’il méconnaîtrait la distinction entre (…) une évasion ou un exil fiscal non conforme aboutissant à un simple redressement (…) et une fraude fiscale », justifiaient les juges dans leur décision précisant que seule cette dernière peut faire « l’objet de poursuites pénales ».
A l’époque, Yannick Noah avait déploré les attaques dont il a été la cible. « C’était la première fois que j’étais la cible de telles attaques », reconnaissait-il.





Laisser un commentaire

Close