Close
Voici s’en prend à Manuel Valls

Voici s’en prend à Manuel Valls

Voici s’en prend à Manuel Valls, qui lui réclame 30.000 Euros, pour avoir fait cas de sa relation avec une députée LRM, Olivia Grégoire.

« Nous en prenons pour notre grade », rapporte le magazine people, avant de nous apprendre que l’avocat de l’ex premier ministre parle de «véritables obscénité » et « d’insupportable indécence ».

«On se sent tout petit, grondés. Pour un peu on baisserait la tête devant l’autorité en colère. Mais nous ne sommes plus vos sujets monsieur Valls », assène la rédaction de Voici.

Si Manuel Valls a pris la décision de confirmer sa rupture avec Anne Gravoin, c’est parce qu’il savait que sa relation avec Olivia Grégoire allait être ébruitée, et qu’une photo de leur baiser allait être publiée.

L’Express révélait en effet que l’ex premier ministre, se sachant pris en photo échangeant un baiser avec sa nouvelle compagne, avait pris l’initiative de cette annonce de rupture dans les colonnes de Paris Match.

Et au passage, Manuel Valls n’oubliait pas de préciser qu’ « une séparation est toujours un acte douloureux ».

«Tout juste séparé de sa femme, il a craqué pour une jolie députée », titrait d’ailleurs le magazine Voici, qui publiait les photos du baiser en question.

Pour le magazine people, ce serait sa rencontre avec la nouvelle élue de son coeur qui aurait provoqué l’implosion de leur couple.

Laisser un commentaire

Close