Close
Vitaa, ses angoisses apaisées par son mari Hicham

Vitaa, ses angoisses apaisées par son mari Hicham

De son mari Hicham, Vitaa en parle dans le cadre de « Must Célébrités », le rendez-vous hebdomadaire de Sandrine Corman sur « M6 ».

Heureuse maman d’un petit Liham, âgée de deux ans, la chanteuse a salué les qualités de son homme qui a réussi à apaiser ses angoisses.
« Mon mari Hicham c’est mon âme sœur », confie la jeune femme, qui a pu compter sur le soutien de son homme alors qu’elle traversait une période trouble marquée par la solitude.

« Mon mari c’est l’opposé de moi, c’est quelqu’un de très sûr de lui, de très calme, de posé, moi je suis angoissée » affirme par ailleurs la copine de Diam’s, précisant que c’est le papa de son fils qui a réussi à la guérir de ses angoisses.

« Il m’a guérie du passé, de mes erreurs, de mes faiblesses. De mes erreurs de jeunesse qui m’ont fait du mal », a-t-elle indiqué.
« J’ai eu des années de jeune femme difficiles, j’ai fait des mauvais choix, je le regrette », dit-elle.

Celle qui prépare un duo avec Robin Thicke évoque ensuite la maternité. « Un enfant en bas âge c’est très prenant. Mais c’est merveilleux, c’est une chose qui a bouleversé ma vie, et c’est la chose la plus forte que j’ai vécue », dit la chanteuse, qui a sorti il y a peu « Ici et maintenant », qui marque son grand retour dans les bacs après des années d’absence.

Vitaa donnait par ailleurs il y a peu des nouvelles de Diam’s qu’elle affirme « apaisée » depuis qu’elle a quitté la scène pour se consacrer à sa fille.
« A un moment donné, elle était tellement enfouie dans ses problèmes, que c’est vrai que moi j’ai été là pour lui dire qu’en vérité elle n’avait pas vraiment de problème », avait expliqué Vitaa avant de préciser que Diam’s « ne vivait qu’à travers Diam’s ».

« Moi j’étais son amie dans la vie privée et je l’ai poussée à se construire en tant que personne et à ne pas se prendre la tête avec ce monde et ce métier là, qui est une grosse machine, pas évidente à gérer », disait-elle.





Laisser un commentaire

Close