Close
Virginie Guilhaume revient sur sa passe d’armes avec Zaz

Virginie Guilhaume revient sur sa passe d’armes avec Zaz

Virginie Guilhaume est revenue sur sa petite passe d’armes avec Zaz sur la scène du Zénith lors de la cérémonie des Victoire de la Musique. La chanteuse avait refusé de lire un message de soutien au régime social des intermittents du spectacle.

« On tient vraiment à dire un mot pour eux, avait commencé l’animatrice, en s’adressant à Zaz, qui semblait surprise. « Je crois que vous aviez envie de dire quelque chose. – Pour les intermittents du spectacle ? C’est super important qu’on soit reconnus ».

Et à la chanteuse de lui lancer : « Tu veux que je parle de ça ? (…). Je dois dire quelque chose que tu me dis de dire ? » avant de confirmer son refus, ce dont elle s’est expliquée sur « Facebook ».

« Si nécessaire, je tiens à préciser que je soutiens sans faille le régime de l’intermittence. […] Personne n’a cru bon de me prévenir que je devais prendre la parole et lire ce texte, il me semblait étrange, prise au dépourvu, de lire bêtement une déclaration dont je connaissais nullement le contenu ».

C’est au tour de Virginie Guilhaume de revenir sur cette histoire lors d’un entretien avec le site et « Télé 2 Semaines », où elle confirme les propos de la chanteuse.

La déclaration devait d’abord être lue par Julien Doré avant que les représentants syndicaux et ceux de Zaz ne se mettent d’accord. Cette dernière n’a cependant pas été prévenue.

« Quand Zaz a refusé de lire le texte, j’ai pensé qu’elle blaguait au départ, mais je me suis vite rendu compte que ce n’était pas le cas et qu’elle n’avait vraisemblablement pas été prévenue », a confirmé l’animatrice. « Je n’avais que trois secondes pour réagir, c’est pourquoi j’ai pris la décision de le lire à sa place », fait-elle savoir, s’estimant par ailleurs « piégée ». « Le problème, c’est que je n’en avais pas eu connaissance auparavant, sinon je n’aurais sans doute pas repris l’appel à manifester », dit-elle.

Laisser un commentaire

Close