Close
Véronique Sanson face la mort, le surprenant surnom qu’elle lui donne

Véronique Sanson face la mort, le surprenant surnom qu’elle lui donne

En proie au cancer des amygdales qui pourrait mettre à mal son retour à la chanson, Veronique Sanson a frôlé la mort.

La chanteuse de 69 ans s’est confiée longuement lors d’un entretien accordé au magazine «Paris Match », où elle a évoqué non seulement sa bataille contre le cancer qui complique sa vie depuis quelques mois, mais s’est aussi rappelée de ses déboires passés. Elle a frôlé la mort à l’âge de 15 ans à cause d’une méningite.

«Oui, à cause d’une méningite, j’avais 14-15 ans. J’ai même reçu l’extrême-onction. Je sentais que j’allais mourir, se souvient la chanteuse. Mais j’avais déjà cette envie de survivre. Je crois que l’on naît avec la niaque ».

Résolue et déterminée face aux épreuves, Véronique Sanson accepte aussi l’idée de la mort, qu’elle surnomme ‘son sniper’.

« Avec grâce. Je ne m’inquiète jamais de rien, c’est pour ça que je suis toujours vivante. J’ai tout eu, un infarctus, la carotide bouchée, des phlébites… C’est comme si j’avais un sniper derrière moi. Il est là avec son fusil, mais il est gentil, patient, sympa, je commence à bien l’aimer. C’est comme le syndrome de Stockholm, avec mon sniper !’.





Laisser un commentaire

Close