Close
Vanessa Paradis, humiliations quotidiennes, sa réponse au SOS de Johnny Depp au fond du seau

Vanessa Paradis, humiliations quotidiennes, sa réponse au SOS de Johnny Depp au fond du seau

Malgré leur rupture il y a une dizaine d’années, Vanessa Paradis demeure un pilier pour Johnny Depp, qu’elle revoit d’ailleurs très régulièrement. Ils se seraient retrouvés à Los Angeles après des retrouvaille avortées à Paris en décembre dernier à cause du Covid. Il faut dire que l’acteur a souffert le martyre avec Amber Heard, qui l’a moqué parfois sur son physique.

La sœur de Johnny Depp, Debbie, l’a confirmé dans le procès opposant son frère à son ex-femme, Amber Heard, qu’il a poursuivie pour diffamation, à la suite de son accusation de violence conjugale.

«Amber Heard a su que Dior souhaitait travailler avec Johnny, elle lui a dit “pourquoi Dior voudrait travailler avec toi?? », a-t-elle assuré.
Et de préciser ensuite que le papa de deux enfants a été qualifié de gros et vieux.
« Tu es gros et vieux », lui aurait-elle lancé avant de poursuivre : « tu n’as pas de style pour faire ça ».

Le comportement indélicat d’Amber Heard a aussi dénoncé. Alors que Johnny Depp n’a pas pu se rendre à sa petite fête d’anniversaire à temps, elle aurait déféqué dans son lit.
Ce serait à cause de toutes ces humiliations que Johnny Depp aurait cherché du réconfort auprès de son ex, Vanessa Paradis.
D’après Closer, elle lui a rendu visite en décembre dernier, mais n’a pu la voir à cause du Covid.

La séduisante blonde n’a pas quitté son loft et c’est sa maman Corinne qui s’est chargée de faire les courses pour la ravitailler.

« Victime collatérale de la situation », l’acteur hollywoodien de 58 ans, venu spécialement à Paris « pour découvrir la pièce et applaudir la mère de ses enfants Lily-Rose, 22 ans, et Jack, 19 ans, n’a pu voir ni l’une ni l’autre ! ».
«  Mais c’est rassuré que l’acteur a quitté la capitale : son ancienne compagne, dont il est resté très proche dix ans après leur rupture, a retrouvé le bonheur et n’a pas l’intention de le laisser filer de nouveau ! ».

Laisser un commentaire

Close