Close
Vanessa Paradis, ce terrible complexe que la cigarette lui a permis de « guérir»

Vanessa Paradis, ce terrible complexe que la cigarette lui a permis de « guérir»

De ses complexes, Vanessa Paradis en parlé lors d’un entretien accordé à Konbini, qui est allé à sa rencontre à l’Olympia, où elle se produira au printemps prochain.

L’épouse de Samuel Benchetrit s’y était déjà produite une dizaine de fois. Son premier show s’était en 1993.

Vanessa Paradis dont le dernier album «Les Sources » est actuellement dans les bacs en profite pour évoquer son grand complexe, sa voix aiguë qui a marqué ses débuts dans la chanson. Elle ne la supportait pas.

« Quand j’étais beaucoup plus jeune, elle était beaucoup plus aiguë, ma voix. Et voilà, je n’aimais pas. Mais par contre, j’adorais chanter. Mais pas forcément me réécouter. Et petit à petit, la voix s’aggrave », confie-t-elle à Konbini.

La chanteuse explique que c’est la cigarette qui lui permis d’en finir de ce complexe.
«Pour peu qu’on fume un petit peu de cigarettes, ça donne un certain grain à la voix. Et puis ça se travaille. J’ai pris plein de cours de chant différents », glisse ensuite la star qui chante désormais ‘avec plus de plaisir et plus librement’.

3 comments

  1. Gilles Bourreau says:

    Si il suffit de fumer pour avoir un timbre plus grave c’est faire l’apologie du tabac et vous feriez bien de garder ça pour vous belle propagande pour la jeunesse

  2. Elizabeth Foures says:

    De toutes façons cette pauvre fille a eu de la chance elle représente tout ce que l’on peut détester quand on a un cerveau et un nouveau intellectuel élevé. …..ce type de femme est très pratique pour certains hommes ils ont l’impression d’être les « maîtres  » alors cigarette ou pas ce n’est pas le problème. …….

  3. chrystelle roret says:

    Pfffff Elizabeth Foures ….une rageuse ? encore une, l’intelligence c’est parfois de s’abstenir de tels commentaires. Merci Vanessa tu es superbe

Laisser un commentaire

Close