Close
Valérie Trierweiler et Valérie Senneville, un rendez-vous manqué au Banana Café

Valérie Trierweiler et Valérie Senneville, un rendez-vous manqué au Banana Café

La bagarre entre Valérie Trierweiler et Valérie Senneville, l’ex de femme de Michel Sapin, supposée avoir lieu au Banana Café, un bar gay, le 28 septembre dernier n’aurait pas eu lieu.

Dans son édition de 10 octobre, ‘France Dimanche’ revient sur cette sortie très remarquée de l’ex première dame, qui assistait au premier anniversaire de mariage de son ami
Jean-Luc Romero avec son compagnon Christophe Michel.Au cours de la soirée, l’ex première dame est supposée avoir repéré au loin un groupe d’anciennes amies qui se sont fâchées avec elle après la publication de son livre « Merci pour ce moment », où elle avait déballé sur François Hollande.

Dans le groupe, il y avait ‘l’épouse de Michel Sapin, Valérie de Senneville, journaliste aux Echos’.

D’après la rumeur, ‘c’est une Valérie Trierweiler passablement grisée et provocatrice qui s’est approchée de la table avant d’agresser physiquement l’épouse du ministre de l’économie, sous les yeux médusés d’une toute petite assistance’.

Cette rumeur a été démentie par le photographe Olivier Ciappa sur ‘Twitter’.

‘J’étais à cette soirée le 28 septembre et je fais partie des derniers convives à avoir quitté le lieu, raconte-t-il sur Twit­ter. Cette alter­ca­tion n’a jamais eu lieu. Aucun cheveu arra­ché, aucune grif­fure ou coup de poing, ni même engueu­lade. »

Il affirme par ailleurs que « Valé­rie de Senne­ville, celle qui aurait été frap­pée, n’était même pas présente’.

‘La soirée était vraiment bon enfant comme le montrent les dizaines de photos sur le net où on nous voit nous amuser. Aucune dispute, aucune tension. Les seuls cris que j’ai enten­dus venaient de personnes qui chan­taient aussi mal que moi (si, si c’est possi­ble…)’.

Laisser un commentaire

Close