Close
Valérie Trierweiler, je suis une guerrière

Valérie Trierweiler, je suis une guerrière

Valérie Trierweiler ne regrette pas d’avoir déballé sur François Hollande dans son brûlot, ‘Merci pour ce moment’, le grand succès de la rentrée.

Cette confidence, l’ex première dame l’a faite lors de son passage à Bordeaux, où elle a dédicacé son livre, qui s’est écoulé à plus de 600 000 exemplaires.

Pour l’occasion, la journaliste revient sur la tempête médiatique qui a suivi la sortie de son ouvrage dont l’édition de poche prévue cet été devrait être agrémentée de nouvelles révélations.

‘Je ne regrette rien, a lancé celle qui aurait été lâchée par une partie de son entourage après la sortie de son livre. ‘Les médias ont été durs avec moi, mais je suis une guerrière’.

La journaliste de ‘Paris Match’ explique ensuite aimer le rapport direct avec les gens lors de ses séances dédicaces.

‘J’aime ce rapport direct aux gens. Pendant mes rencontres publiques, ils sont capables de me parler de choses très intimes, comme moi dans mon livre’, a-t-elle indiqué.

‘Ils évoquent leurs séparations, leurs maladies… Et il n’y a pas que des femmes qui me lisent, je vois beaucoup d’hommes, des gens de tous âges, notamment des très jeunes, comme des collégiens’, poursuit l’ex de François Hollande.

‘Mais on m’interpelle très peu sur la politique, contrairement à ce que l’on pourrait penser’, a-t-elle tenu à préciser.

Laisser un commentaire

Close