Close
Valérie Trierweiler « Paris Match, un journal de merde »

Valérie Trierweiler « Paris Match, un journal de merde »

Valérie Trierweiler aurait tiré à boulets rouges sur Paris Match, où elle officie depuis des années comme journaliste. La première dame aurait été irritée par la Une du magazine, consacrée début février, au couple présidentiel a affirmé Le Canard enchaîné, dans son dernier numéro.
Quelques jours avant son envol en Inde où elle avait été traitée comme une véritable épouse, contrairement à Carla Bruni-Sarkozy en 2008, Valérie Trierweiler a découvert la Une de son magazine.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas apprécié affirme le Canard Enchaîné, qui précise que l’intéressée a tout de suite décroché son téléphone pour inonder de messages la boite vocale du portable d’Olivier Royant, le directeur de la rédaction de Paris Match.
« Je viens de découvrir ton journal de merde ! », aurait lancé la première dame, ciblant notamment des photos dans lesquelles, les lecteurs du magazine la découvrent à la terrasse d’un café en compagnie du président de la république.
Ces clichés, la première dame les aurait qualifiés de « photos de merde ».
« Trois fois le mot merde à l’adresse d’un patron de presse et, accessoirement, de son propre patron », relate le Canard Enchaîné, qui assure Olivier Royant sous le choc, même s’il est habitué « aux éruptions de sa salariée de luxe ».
« le coup de canon n’avait encore jamais été aussi puissant », écrit Le Canard enchaîné.

Laisser un commentaire

Close