Valérie Trierweiler et François Hollande ont été critiqués par le réalisateur Francis Veber, qui semble irrité par le déballage sur la vie sentimentale du président de la république.

L’ex première dame avait en effet fait son grand retour à la lumière avec son livre ‘Merci pour ce moment’, où elle dépeint sous un mauvais jour le chef de l’État, prétendu très éloigné des préoccupations des français.

Ce déballage n’est pas du goût de Francis Veber, de passage sur le plateau de l’émission de Déborah Grunwald, ‘Dans le rétro’, diffusée sur France Bleu, où il n’a pas manqué d’être interrogé sur cette bombe de la rentrée.

Une belle occasion de se lâcher sur le chef de l’État. ‘Il suffit de lire le bouquin de son ex pour comprendre que ce qu’elle lui reproche, c’est d’être un menteur’, lance-t-il avant de poursuivre : ‘Elle lui demande depuis combien de temps il est avec cette actrice, il commence par lui répondre un mois puis finit par lui dire que cela fait un an’.

Valérie Trierweiler en prend également pour son grade. Aux yeux du réalisateur de 77 ans, la journaliste de Paris Match est une « dominante » qui pourrait tenir à l’écran ou sur scène le rôle de « la mégère pas apprivoisée ».

Francis Veber s’en prend également à Carla Bruni qualifiée de « chuchoteuse quelconque ».
« Il y a trois catégorie de chanteuses : les chuchoteuses, les crieuses et les chanteuses », a indiqué Francis Veber.