Close
Valérie Trierweiler, les médias sous l’influence du gouvernement

Valérie Trierweiler, les médias sous l’influence du gouvernement

Hors de question pour Valérie Trierweiler de s’exprimer dans la presse française, affirme l’éditeur anglais de son livre ‘Merci pour ce moment’, en entretien cette semaine avec le magazine ‘Point de vue’.
‘Non, elle n’a pas parlé aux médias français, non seulement ils ont été odieux avec elle au moment du livre, mais aussi avant, quand elle était première dame’, a-t-il rappelé.

‘L’impression que cela donne de l’autre côté de la manche, c’est que la presse hexagonale est beaucoup plus sous influence du gouvernement que nous le sommes en Angleterre’, précise-t-il.

L’éditeur de l’ex première dame déplore ensuite la ‘façon dont les médias ont pris insidieusement le parti de l’Elysée’.
Il s’est par ailleurs dit convaincu du succès de ‘Merci pour ce moment‘ en Grande-Bretagne.

Le public britannique ‘va adhérer’ au brûlot de Valérie Trierweiler.

‘N’importe quelle personne qui a été quittée peut se retrouver dans ce livre. Même si évidemment, il y a de la politique dedans’, dit-il.
‘Je sais qu’en France, on la rend carrément responsable de la chute de la popularité de François Hollande et même de la montée de Marine Le Pen, mais je crois que si son livre marche, c’est que n’importe quelle personne peut-être amenée à vivre la même chose que ce qu’elle raconte : la fin d’une histoire d’amour. La différence est qu’elle l’a vécue sous les projecteurs’.

Laisser un commentaire

Close