Close
Valérie Trierweiler et Hani Yakan, en guerre contre Voici

Valérie Trierweiler et Hani Yakan, en guerre contre Voici

Valérie Trierweiler veut faire taire Voici qui a alimenté en avril sa supposée relation avec Hani Yakan, un informaticien américain d’origine libanaise, rencontré l’an dernier.

Tout comme « Closer », Voici avait fait état à la mi-avril de cette supposée relation amoureuse de l’ex première dame et de cet informaticien de 52 ans avec lequel elle a été aperçue en pleine ballade dans les rues de New York. Les deux complices n’ont cependant à aucun moment échangé des gestes affectueux.

Voici assurait pourtant cette relation solide. « Le 16 février, il était à Paris pour son anniversaire », rappelait par ailleurs le magazine people. « Hani a traversé l’atlantique rien que pour elle, car pour rien au monde, il n’aurait loupé la fête organisée pour ses 49 ans.

« Au plus mal à cause de sa rupture publique avec François Hollande, elle a savouré ces attentions dignes d’un gentleman », est-il commenté.
Ce déballage sur sa vie privée n’a pas été du goût de Valérie Trierweiler qui vient de porter plainte contre Voici, a confirmé le magazine dans son dernier numéro, ciblant au passage l’ex première dame.

« Celle qui a vécu 20 mois à l’Elysée, sans autre raison que sa vie privée (un amour non officialisé), nous réclame par moins de 50 000 euros, Bingo- pour sa relation avec un bel américain », rapporte « Voici », qui relaye les propos de l’avocat de Valérie Trierweiler qui affirme que « ce sujet ne peut en aucun cas présenter un intérêt général ».

« Mais si la vie de Valérie Trierweiler ne doit intéresser personne, de quoi parle tout le monde depuis mai 2012 ? et surtout depuis janvier dernier ? », s’interroge la journaliste.





Laisser un commentaire

Close