Close
Valérie Trierweiler dément être suicidaire

Valérie Trierweiler dément être suicidaire

Outre-manche, Valérie Trierweiler est accueillie comme une véritable star. Et après avoir fait la Une de ‘Time’, l’ex première dame est de passage sur le plateau de la BBC, dans le cadre de la promotion de ‘Merci pour moment’.

Valérie Trierweiler n’a pas manqué d’être interrogée à cette occasion sur les photos de Voici qui confirme la relation du président de la république et la comédienne de 42 ans.

‘Je ne peux pas les voir’, dit-elle avant de revenir ensuite sur les heures qui ont suivi le déballage de ‘Closer’, faisant état de l’idylle de François Hollande et Julie Gayet.

L’ex première dame confirme à cette occasion qu’elle n’a jamais tenté de mettre fin à ses jours.

Elle ‘a pris des somnifères’ mais assure qu’il n’a jamais été question d’une tentative de suicide.

‘Ce qui n’était une pas tentative de suicide, c’était vraiment une tentative de sommeil pour ne pas avoir conscience de cette réalité-là’, a-t-elle indiqué.

‘Merci pour ce moment’ n’est pas une vengeance explique-t-elle par ailleurs.

‘Ce n’est pas une vengeance, ce n’est pas une revanche, ce n’est pas pour le détruire, c’est pour me reconstruire moi, c’était ça qu’il me fallait faire’, a-t-elle indiqué.

Valérie Trierweiler trouve en outre «flippant» d’avoir été pourchassée par les ardeurs du président qui lui faisait envoyer des fleurs dans ses chambres d’hôtel au Maroc ou aux États-Unis. La journaliste cite «certaines méthodes» mobilisant police et réseaux diplomatiques pour la suivre à la trace.

Laisser un commentaire

Close