Close
Valérie Damidot, une nuit d’horreur, en fuite pour sauver sa vie

Valérie Damidot, une nuit d’horreur, en fuite pour sauver sa vie

Valérie Damidot aurait été confrontée à une nuit d’horreur, rapporte « France Dimanche ».

«l’un des ses collègues a lui aussi été victime de cet authentique cauchemar », poursuit la publication dans son édition du 22 novembre.
Et le cauchemar en question est sa visite à une maison hantée. « Une terrifiante expérience », que l’animatrice de TF1 a raconté dans son livre « Le coeur sur la main, et le doigt sur la gâchette », paru aux éditions Lafont.
Elle éprouve une certaine méfiance à l’égard du paranormal.

« C’est avec ce sentiment qu’elle se rend à l’abbaye notre dame de Mortemer, dans l’Eure », où elle devait réaliser un reportage pour l’émission de TF1, «Exclusif». Cet endroit est réputé comme étant le plus hanté de France. Il se dit que « Dame Blanche, Mathilde l’Empresse, morte en 1167, reviendrait régulièrement dans l’abbaye, une chouette sur l’épaule ».

A son entrée dans cet endroit, Valérie Damidot, qui a récemment perdu son père, s’est sentie oppressée. L’ingénieur du son avait aussi ressenti la même chose. Un cadreur les a accompagnés pour passer le nuit dans cette abbaye.

Et les choses ne se seraient pas passées comme prévu. Des phénomènes paranormaux ont été détectés.

« Le projecteur s’éteint, puis se rallume, les lumière du couloir clignotent. La musique d’ambiance augmentait ou diminuait de façon significative ».
« Le sol en terre battue dégageait une affreuse poussière collante qui nous rentrait dans le nuit et nous empêchait de respirer », a précisé Valérie Damidot

Laisser un commentaire

Close