Close
Valé­rie Trierweiler droguée par François Hollande ?

Valé­rie Trierweiler droguée par François Hollande ?

Valé­rie Trierweiler a accordé un entretien à la BBC, dans le cadre de la promotion de ‘Merci pour ce moment’, son brûlot qui s’est écoulé à plus de 500000 exemplaires.

Et à cette occasion, la journaliste de ‘Paris Match’ pourrait confirmer avoir été ‘droguée’ lors de son hospitalisation à la Pitié Salpetrière, où elle avait été admise juste après le déballage de ‘Closer’ faisait état de l’idylle du chef de l’État et Julie Gayet.

L’ex première dame aurait en effet été abrutie aux médicaments pour éviter de rejoindre le président de la république à Tulle, où il était en déplacement.

‘Là encore, mes souve­nirs sont vagues, avait écrit Valérie Trierweiler dans son brûlot avant de livrer quelques pistes pour expliquer son état : ‘Peut-il en être autre­ment avec la dose astro­no­mique de tranquilli­sants qu’on m’ad­mi­nistre??’.

‘Ma tension est au plus bas. Je n’en compren­drai la raison que plus tard. Les doses de tranquilli­sants ont été surmul­ti­pliées pour m’em­pê­cher d’al­ler à Tulle’, a-t-elle glissé.

Ces propos n’ont pas manqué d’être repris par Kristy Ward, la journaliste de BBC qui a réalisé l’interview.

Elle a en effet demandé à l’ex première dame s’il était « habi­tuel » en France qu’un président de la Répu­blique « drogue » celle qui partage sa vie pour éviter qu’elle ne brise le silence.

La réponse livrée par la journaliste de ‘Paris Match’ ne sera connue que le 24 novembre, date à laquelle cet entretien sera diffusé.

Laisser un commentaire

Close