Close
Top Chef 2017- Trois trois éliminés

Top Chef 2017- Trois trois éliminés

Trois candidats ont déjà été éliminés dès le premier épisode de Top Chef 2017, le concours culinaire de M6, présenté par Stéphane Rotenberg.

Pour cette édition, Hélène Darroze, Michel Sarran et Philippe Etchebest sont chacun à la tête d’une brigade.
Leur objectif est de se battre pour ne pas perdre leurs candidats. A peine l’émission commencée que trois candidats ont déjà quitté le navire.

On vous propose de découvrir les candidats éliminés.

Marion Lefebvre, chef de 28ans, originaire d’Aix-en-Provence.

Mannequin photo sollicitée par de grandes agences, Marion choisit finalement une carrière derrière les fourneaux. Elle tient sa passion pour la cuisine de son grand père. Maître Boucher, il a transmis à Marion son savoir-faire culinaire et son amour des bons produits. Après 10 années en tant que seconde de cuisine dans des restaurants étoilés, récemment passée Chef de cuisine, elle décide de lancer son propre établissement à Aix-en-Provence avec son conjoint. Du haut de son mètre 80, Marion a toujours dû se battre contre les stéréotypes et prouver que derrière son physique de mannequin, il y avait une cuisinière hors pair, minutieuse et sensible.

Alexandre Spinelli, 25 ans, Eze-sur-mer, 1er chef de partie de «La Chèvre d’Or », restaurant gastronomique. 2 étoiles Michelin.

Il y a 3 ans à peine, Alexandre travaillait dans des restaurants de plage. Sans diplôme, il a gravi les échelons avec une rage de vaincre incroyable, et l’envie de montrer à ceux qui ne croyaient pas en lui ce dont il est capable. Fort de son expérience dans un restaurant 2 étoiles, ce grand sensible revendique une gastronomie pure et dure et souhaite à l’avenir ouvrir un restaurant dans le Var.

Mickael Riss, 23 ans. Il vient de Saint-Sorlin-en-Valloire, chef de cuisine «L’Auberge du Moulin ».

D’un tempérament blagueur, Mickaël a une énergie à revendre et évacue son stress avec des blagues. Désormais, il veut se tester et prendre des risques pour se démarquer des autres. L’envie de devenir un grand chef est très forte chez cette tête brûlée qui n’a peur de rien, ni de personne. Sa cuisine est semi-gastronomique, simple et efficace, il porte un soin tout particulier à peaufiner ses dressages.

Laisser un commentaire

Close