Close
Thomas Lang­mann en garde à vue : « un échange houleux », avec Céline Bosquet

Thomas Lang­mann en garde à vue : « un échange houleux », avec Céline Bosquet

Selon Closer, Céline Bosquet a été confron­tée à Thomas Lang­mann au cours de la garde à vue du produc­teur au commis­sa­riat du 5ème arrondissement de Paris.

Le producteur a revu son épouse dans les locaux du commis­sa­riat des 5ème et 6ème arron­dis­se­ment de Paris, où une confrontation avait été organisée.

Et leur échange a été très animé. Mais aucun autre détail n’a été livré sur cette confrontation.

La veille, le magazine people affirmait que la journaliste s’était vue prescrire 45 jours d’ITT (Incapacité totale de travail) psychologique début avril, après avoir porté plainte contre son mari Thomas Langmann pour harcèlement.

Céline Bosquet aurait confié aux enquêteurs que son mari lui ferait vivre un enfer au quotidien depuis leur séparation l’an dernier.

La journaliste vivait loin du père de son fils, qu’il refusait de voir en raison de ses prétendues addictions.

Et depuis, elle serait harcelée et recevrait entre les 5 et 10 sms par jour de la part Thomas Langmann.
« Je veux évacuer la haine que tu forges en moi et les envies qu’elle procure », a cité Céline Bosquet lors de sa plainte.
La jeune femme a également rapporté que son mari « laissait entrer les dealers à domicile » en présence de leurs enfants.
« J’ai très peur de lui et de ses fréquentations, car il a déjà usé de la violence et été condamné pour ça, qu’il s’en est pris à mon père et qu’il est toujours en proie à ses addictions », a-t-elle souligné dans son dossier de plainte.

Laisser un commentaire

Close