Close
Tentative de suicide, une maladie rare, Jérémy Ferrari aux prises avec des problèmes psychologiques

Tentative de suicide, une maladie rare, Jérémy Ferrari aux prises avec des problèmes psychologiques

Jérémy Ferrari était reçu dans l’émission de Jarry, Jarry Show, diffusée sur la plateforme, occasion de faire dans la confidence. Ces derniers temps n’ont pas été tout rose. Une pénible période marquée par les ennuis de santé.

« Entre ces deux spectacles, j’ai fait une cure de désintoxication. Dans cette cure, j’ai appris une liste de problèmes psychiatriques que j’avais, psychologiques qui expliquaient aussi mon mal-être depuis des années donc je me suis dit je vais pouvoir faire un spectacle documenté », a-t-il indiqué dans le cadre de cette émission.

Ce prochain show sera plus personnel puisqu’il s’inspirera en partie de ses déboires et de son expérience.
Ces quatre dernières années n’ont pas été faciles.

« J’arrive pas à tenir un couple, j’ai du mal dans mes amitiés, y a un mal-être permanent. L’alcool je sens qu’il y a un soucis avec ça j’arrive à le maitriser pendant pas mal d’années », a fait savoir Jérémy Ferrari qui n’a pas trouvé l’apaisement avec le succès.

Et de s’interroger sur ses envies de suicide. Lorsqu’il éteint sa lampe de chambre, sa seule envie est de mourir.
« Pourquoi je suis si triste, si malheureux et donc un jour, je lâche complètement la bride. Je me mets à boire vraiment du matin au soir, tout le temps. Je suis en tournée à ce moment là. Mon équipe qui s’inquiète beaucoup pour moi », poursuit celui qui a fait une tentative de suicide.

« À ce moment là, l’idée de sauter me procure de la joie. C’est là où je sais que j’étais à ça de sauter. J’avais pas peur de sauter je me suis dit ça va régler tous mes problèmes ».

Il a été diagnostiqué avec un étrange mal. Il avait 31 ans.

« Des psychiatres me disent : ‘Vous êtes obsessionnels compulsifs, obsessionnels idéatifs, vous avez un trouble de la tension avec l’hyperactivité, vous êtes HP, Haut Potentiel, une forme de surdouance, vous avez 31 ans, personne n’a décelé ça donc vous avez vécu avec tous ces troubles sans aide, sans être compris, sans être cru' ».

Et aujourd’hui, il va mieux et a une vie cadré grâce au sport. Il aussi mis fin à son addiction à l’alcool.

Laisser un commentaire

Close