Michel Galabru «Louis de Funès était très timide »