Michael Schumacher, « l’hommage » de Lewis Hamilton et Jenson Button