Philippe Bouvard a failli être une victime de Jacques Mesrine