Michel Sardou chez Eliza­beth Taylor « il y avait des jarres de cocaïne dans le salon »