DSK « parfois un vrai gamin » selon Elisabeth de Pourquery