Anara Atanes, avant Samir Nasri, il y avait Ashley Cole