Charlène de Monaco ravit de la victoire de Aksel Lund Svindal, son ambassadeur