Close
Sylvie Vartan, ses propos sur l’héritage de Johnny mis en doute par Closer

Sylvie Vartan, ses propos sur l’héritage de Johnny mis en doute par Closer

David Hallyday aurait bel et bel reçu en 2002 la moitié d’une luxueuse villa du XVIe arrondissement qui appartenait à ses parents, d’après un document notarié que s’est procuré RTL.

Ce propos était pourtant été démenti par Sylvie Vartan.

« Je suis consternée des fausses informations qui circulent à dessein insinuant que mon fils David aurait été gratifié d’une partie de la maison que nous avions achetée à Paris avec son père il y a plus de 30 ans, s’insurgeait-t-elle. La réalité est évidemment tout autre. Lors de notre séparation après 18 ans de vie commune, j’ai purement et simplement refusé de recevoir de Johnny, sous forme de donation, sa part de la maison, préférant que cela revienne directement à notre unique fils. C’est d’ailleurs ce qu’indiquait très clairement notre jugement de divorce. C’est moi, et moi seule, qui ai voulu gratifier notre fils, ne voulant rien recevoir à titre personnel de mon ex-époux, lors de notre séparation. ».

Closer confirme l’information de RTL et affirme au contraire que « le jugement de divorce ne fait aucunement état de cette donation ».

«Ce n’est que le 20 mars 2002, soit 22 ans après le divorce des Vartan Hallyday, que Johnny a fait donation à David devant notaire de 50% de la villa Montmorency ».

«Un document sur lequel il est expressément précisé « donation personnelle en moins de part réservataire ».
[ce qui implique que cette donation devra être soustraite de l’héritage, NDLR] de « Jean-Philippe Léo Smet dit Johnny Hallyday » à David Michaël Benjamin Smet dit « David Hallyday ».





Laisser un commentaire

Close